Vendredi 1er septembre
20 h 30
STRASBOURG
Église protestante Saint-Pierre-le-Jeune

 

Canticum Novum (France)

Emmanuel BARDON direction artistique et chant  
Barbara KUSA chant
Valérie DULAC vièle et lyre d’archet
Aroussiak GUEVORGUIAN kanun 
Aliocha REGNARD nyckelharpa
Gwénaël BIHAN flûtes à bec
Henri-Charles CAGET percussions

En redécouvrant et en interprétant des répertoires de musique ancienne, Canticum Novum tisse des liens entre la musique d’Europe occidentale et le répertoire du bassin méditerranéen, riche de l’union du monde chrétien et d’un Orient marqué d’une double hérédité juive et mauresque. Ces programmes reflètent par ailleurs une autre ambition de Canticum Novum, celle de positionner l’aventure humaine et l’interculturalité au cœur de ses projets et d’interroger sans cesse l’identité, l’oralité, la transmission et la mémoire. 

 

Laudario - Musique au temps de saint François d’Assise 

Au milieu du 13  siècle, en Toscane, sous l’influence de saint François d’Assise, de nombreux chants populaires sont créés pour exalter l’Incarnation et les saints. C’est le temps des premiers « mystères » joués sur les parvis des églises, des premières « crèches » et des processions de corporations qui chantent les louanges de leurs saints patrons. De cette époque, il nous reste un ensemble de manuscrits appelé le « Laudario de Cortona », compilation de laudes, écrites en vieux toscan et dont la notation musicale est celle du grégorien. Elles étaient psalmodiées par les Laudesi, confréries franciscaines qui parcouraient l’Italie, bien au-delà de la Toscane. En interprétant ces œuvres d’une simplicité toute franciscaine, Canticum Novum met en lumière un répertoire expressif, plein de poésie et de soleil.

 

Canticum Novum est conventionné par la Ville de Saint-Étienne et le Conseil Général de la Loire. L’ensemble reçoit le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la DRAC Rhône-Alpes, de l’ADAMI, du FCM et de la SPEDIDAM.