Samedi 2 septembre
18 h 00
SIGOLSHEIM
Eglise Saints-Pierre-et-Paul

 

Cantaderas (Suisse)

Ana ARNAZ
Anne-Marie LABLAUDE
June TELLETXEA
Paloma GUITIÉRREZ DEL ARROYO
chant et percussions

Les Cantaderas étaient des groupes de femmes qui, dès le 13e siècle, étaient engagées et rémunérées pour jouer, chanter et danser, animant ainsi divers événements de la société. C’est sous ce nom que s’est récemment constitué un quatuor vocal féminin composé d’artistes soucieuses de réunir dans leurs programmes un répertoire vocal de musique ancienne et des musiques traditionnelles espagnoles. Elles souhaitent ainsi faire ressortir les liens qui unissent ces deux répertoires qui, outre leur nature essentiellement orale de transmission, partagent des caractéristiques mélodiques, rythmiques, formelles et stylistiques qui permettent de les faire dialoguer.

 

Devota fecunditas

Le programme Devota fecunditas présente un répertoire traditionnel qui plonge ses racines au plus profond des rites païens de la péninsule ibérique. Certaines de ces pratiques ancestrales, le plus souvent en relation avec la fécondité, survivront jusqu’à nos jours. C’est le cas des marzas, célébrations liées au mois de mars, premier mois de l’année dans le calendrier lunaire. Lorsque l’Église inclura les mois de janvier et février, le peuple maintiendra l’antique tradition de célébrer ses pèlerinages, processions et fêtes au début de ce mois. C’est également le cas des fêtes du mois de mai qui, une fois promu mois de Marie par l’Église (au 17e siècle seulement), restera ponctué de réjouissances païennes en l’honneur du renouveau de la végétation et de la fécondité. Les Cantigas de Santa María, qui encadrent ce programme, ont été choisies pour leur similitude rythmique, mélodique ou formelle avec les pièces de tradition populaires.